Remerciement photographique : Bodoum photographie

© 2019 par DécoStyle Design.

Comment gérer la transition entre les revêtements de sol ?

3/28/2018

Les tendances actuelles incitent à s’affranchir des codes de décoration trop figés. Comme les aménagements à aire ouverte sont populaires et de plus en plus fréquents, les matériaux autrefois réservés à certains types de pièces sont aujourd’hui appelés à se côtoyer ! Ainsi, deux sols radicalement opposés, carrelage d'un côté et bois massif de l'autre, peuvent dialoguer dans une même pièce de vie. Bien entendu, il y a certaines règles de base pour que cette relation soit la plus harmonieuse possible et pour assurer la réussite de cette association. Question de vous inspirer, voici quelques solutions que j’ai à vous proposer !

 

 

 

 

 

 (Source: www.royalroulotte.com, www.humideas.com)

 

 

 

 

 

1.Délimiter les espaces et créer des illusions 

 

Le carrelage permet toutes les fantaisies, des plus discrètes aux plus abracadabrantes ! En optant pour des tuiles aux motifs caractérisés, de formes ou de coloris contrastants, il est possible de donner une touche de distinction et d’originalité très réussie !

 

De manière à structurer une zone spécifique, l’intégration stratégique d’un tapis de carreaux dans le plancher de bois franc, offre plusieurs avantages. Non seulement au niveau esthétique, mais aussi au niveau pratique lorsque l’on pense à l’entretien et à la durabilité. En effet, les carreaux de béton et de porcelaine sont préconisés pour les sols de salles de bains, d’entrées et de cuisine. Mais voilà que dans la réalité des volumes ouverts, il faut parfois être ingénieux pour trancher avec style et composer une jonction cohérente tout en respectant les contraintes des éléments qui nous entourent. En ayant une vision d’ensemble sur le décor et en ciblant ce qui mérite d’être mis en valeur dans la pièce, nous arrivons à créer des univers uniques et riches en textures !

 

 

 

 

 

 

 

(Source www.cotemaison.fr, www.lovingit.pl)

 

 

 

 

 

Outre la méthode plus classique qui se définit par une coupe droite entre la céramique et le parquet, une autre grande tendance envahit les revues de décoration depuis quelques temps. Il s’agit d’un raccord plus libre, voire presque aléatoire entre les deux espaces, comme si le carrelage venait envahir le bois avec une vague de motifs géométriques. Évidemment, cette disposition nécessite une réalisation technique irréprochable mais le résultat en vaut la chandelle ! Il faut garder en tête qu’avec ce type de pose, c’est le carrelage qui déborde sur la plancher de bois, et non l’inverse. Si on opte pour un joint, il doit être très fin et le plus discret possible, mais si la découpe et l’assemblage sont précis, on peut aussi très bien s’en passer.

 

Pour que le mariage soit réussi, prenez garde néanmoins de choisir avec soin l’essence de bois adaptée, l’épaisseur égale des matériaux, et la possibilité de les combiner sans démarcation. Le bois massif, par son épaisseur se marie ainsi mieux avec les matériaux épais comme la terre cuite ou les dalles de pierre. Coulé sur place, le béton permet par ailleurs de prévoir l’épaisseur des planches de bois choisies. Il suffira de réserver des espaces plus ou moins profonds pour s’adapter au revêtement, selon ses spécifications.

 

 

 

 

 

(Source: www.jjfrance.com, www.mineralbio.us, www.pinimg.com, www.1.bp.blogspot.com)

 

 

 

 

 

2. Miser grand sur un élément vedette grâce aux bienfaits de la volumétrie 

 

Pour les plus aventureux d'entre vous, sachez également qu'il est dorénavant possible de s'amuser avec des couleurs plus ou moins vives et des motifs, plus ou moins atypiques ! Prolonger une tuile hexagonale sur un mur, une façade d’ilot ou sur un manteau de foyer, voilà d’ingénieuses idées pour renoncer aux décors traditionnels dont nous sommes tous blasés ! En plus d’avoir un impact visuel sur les proportions de la pièce, votre déco en tirera profit !

 

 

 

 

 

(Source: www.contemporist.com, www.mossebo.studio)

 

 

 

 

 

3.Oser mélanger les types de pose !

 

En plus de mixer les matériaux, il est permis de mélanger les types de pose ! Par exemple, un grand format de tuile rectangulaire peut venir s’emboiter dans les lattes d’un plancher posé en chevron. Voyez ici, un cas où la céramique vient définir la zone de circulation et donne l’illusion d’un espace plus vaste par l’ampleur des morceaux. N’hésitez pas à jouer avec les formes et les sens de pose pour créer une décoration unique sous vos pieds !

 

 

 

 

 

(Source : www.millavemaestra.com)

 

 

 

 

 

4. Opter pour le décloisonnement

 

Après dépose des cloisons, la disposition initiale des lattes de bois ne permet pas toujours une intégration discrète de nouvelles lattes. Il est notamment rare de pouvoir disposer les nouvelles lattes exactement dans le même sens. Il est aussi souvent difficile de retrouver la teinte d’origine (à moins de tout faire sabler). Une réparation voyante et assumée vaut alors parfois mieux que de l’à-peu-près. En effet, plusieurs solutions permettent à ces jonctions de devenir des éléments décoratifs à part entière. Ajouter une laize de bois entre les deux planchers d’origine en y dessinant un élégant motif ou encore remplir le manque d’une autre matière telle que le béton pour rehausser l’aspect architectural de la transformation sont des alternatives à retenir !

 

 

 

 

 

(Source: www.pinterest.com, www.newatlas.com)

 

 

 

 

5. User d’une bonne méthodologie

 

Vous comprendrez certainement qu’il est important de prendre le temps pour bien conceptualiser l’accord des différents matériaux de sol, déterminer l’orientation, la disposition et le type de pose, de sorte à justifier le produit final qui sera créé. Selon l’envergure des interventions, un plan détaillé de cette finition est recommandé pour permettre de visualiser ce qui sera le plus cohérent, en délimitant les emplacements de chaque sol en cas d’espace ouvert. C’est en faisant ce plan que l’on décide de couper un carreau de céramique pour laisser une planche de bois pleine, ou l’inverse, en fonction de l’effet désiré et du contraste souhaité. Cela garantit donc également une planification beaucoup plus précise des quantités à prévoir. N’hésitez pas à faire appel à un professionnel pour vous aider !

 

 

 

 

 

 

 

Please reload

+ PUBLICATION VEDETTE
Please reload

SUIVEZ-NOUS PARTOUT !
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Google+ Basic Square

I'm busy working on my blog posts. Watch this space!

Please reload

PUBLICATIONS RÉCENTES